ils dénoncent la mal gouvernance du ministre et comptent déposer une demande de manifestation…


Le sit-in des acteurs de la culture, prévu ce matin en face du ministère de la culture, a été dispersé par les forces de défense et de sécurité au motif d’interdiction de rassemblements dans les lieux publics. Cependant le front culturel sénégalais a tenu une déclaration, dans une maison à côté du ministère de la culture pour dénoncer les menaces faites à l’endroit de leurs camarades acteurs de la culture recrutés lors de la biennale passée, le non-respect des paroles du ministre et sa mal gouvernance.

Selon Samba Mballo, « le paiement des camarades recrutés est arbitraire. Certains ont reçu 50.000 FCFA, d’autres 300.000 FCFA. Nos frères qui ont reçu les 50.000 FCFA ont le droit de réclamer une augmentation », a déclaré le coordonnateur du front culturel sénégalais.

Il ajoute que « parmi la liste des 18 personnes qui avaient été admis au concours et qui sont sorties de la formation, une seule personne a été recrutée et c’est pour le bâillonner puisque c’était l’adversaire politique du ministre de la culture, alors qu’il était à la 16ème place ».

Toutefois, le front culturel sénégalais compte déposer un préavis de manifestation à la préfecture de Dakar en vue d’une grande mobilisation des acteurs de la culture sénégalaise, après la fête de la Tabaski.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated