Au Burundi, un proviseur français accusé de harcèlement reste en poste



Accusé de harcèlement, de sexisme et de recours à la prostitution, le proviseur de l’école française de Bujumbura est toujours en poste, malgré de nombreuses alertes à l’ambassade de France et au ministère des affaires étrangères.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated