La majorité embarrassée par l’affaire Damien Abad



Après les révélations de Mediapart concernant le ministre Damien Abad, visé par deux accusations de viol qui ont fait l’objet d’un signalement à LREM le 16 mai, la majorité présidentielle peine à justifier sa nomination au gouvernement malgré cette alerte. La première ministre a assuré qu’elle n’était «pas au courant».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated