Saliou Sarr se dédouane, mouille Déthié Fall et l’invite à reconnaître ses erreurs.


Après la sortie du mandataire national de la coalition Yewwi Askan Wi, ce matin, après le refus de la direction générale des élections de revoir ses requêtes sur les remplacements, place à Saliou Sarr. Un nom qui a, depuis quelques jours secoué l’espace politique avec cette affaire de la liste de Dakar. 

S’exprimant sur l’environnement du dépôt des listes, le membre de Taxawu Dakar rappelle qu’ils ont bel et bien accompagné le mandataire à la DGE pour procéder au dépôt. « Nous étions avec Déthié Fall, président de la commission électorale et mandataire de Yewwi et nous étions deux au niveau de Taxawu Sénégal, Pastef avait au moins six personnes et le PUR plus de 3. Quand nous sommes arrivés à la direction générale des élections avec la coalition Wallu, on a poursuivi le travail parce que les arrangements n’étaient pas épuisés. On nous a demandé d’aller dans une salle au rez-de chaussée où nous nous trouvions avec la coalition Wallu. Le lendemain, lundi, à 11h, nous n’avions pas encore déposé de liste, c’est par la suite que nous avons déposé la liste nationale après plusieurs corrections », précise le coordinateur de Taxawu Dakar.

Une fois dans cette salle où siège la commission de réception des dossiers et la CENA, Déthié Fall a mis son cachet après le dépôt de la liste nationale. Mais pour la liste départementale, depuis lundi, vers 12h, YAW avait donné à Wallu un élément dans la liste qui est de sexe féminin. Ce que la coalition des libéraux a refusé. Mais les négociations continuaient jusqu’à ce qu’on nous informe que les dépôts vont incessamment être arrêtés. C’est à ce moment qu’ils sont entrés dans la salle de dépôt avec la liste de Dakar incomplète. « Et je tiens à rappeler que je ne suis pas le mandataire pour régler quoi que ce soit, c’est Déthié Fall le mandataire. Il est venu dire qu’il a reçu l’instruction de remplacer Palla Samb. Nous avons pris le dossier de Ngoné Mbengue », précise Saliou Sarr sur les ondes de la Rfm.

Mais l’article L.149 du code électoral va être interrogé à ce niveau du scénario déroulé par Saliou Sarr suivant le système paritaire. Selon cet article, si le nombre de candidats est impair, la parité s’applique au nombre pair immédiatement inférieur. Nous étions là-bas jusqu’au mardi 00h. C’est ainsi, poursuit le souteneur de Khalifa Sall, qu’avec le dossier de Ngoné Mbengue, Déthié a demandé d’enlever une suppléante pour mettre le nom de Ngoné.

« Il faut qu’il reconnaisse ses erreurs. Je n’ai reçu aucun cachet, ni déposé un dossier car je ne suis pas mandataire. Il y’a des images et il saura qu’il n’a pas tenu un langage de vérité. Je lui ai dit personnellement de reconnaître ses erreurs », laisse entendre Saliou Sarr précisant qu’il a cacheté tous les 34 dossiers.

« Il n’avait rien à régler ailleurs. L’accord dont il parle, c’est réglé depuis longtemps. La commission de la DGE tenait bien au fond et à la forme de ce qui se faisait, c’est lui Déthié qui a fauté. Qu’il assume! », argue-t-il, rappelant dans la foulée, qu’il ne connaît guère Farba Ngom. « C’est juste pour animer le débat politique », minimise Saliou Sarr.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated