Politique Texto

La Direction dénonce « une tentative de passage en force » et rappelle à l’ancien Président ses prérogatives


 

Le Front Populaire Ivoirien (FPI) est dans tous ses états.  En effet, dans un communiqué émanant de M. Aka Emmanuel, Directeur de Cabinet du président Laurent Gbagbo, les instances du Front Populaire Ivoirien (FPI) sont convoquées à une rencontre le lundi 09 août 2021, à l’espace Latrille Events à Cocody. 

La Direction du FPI de noter avec regret, qu’en dépit de ses nombreuses interpellations et mises au point, le Président Laurent Gbagbo persiste dans la posture de se considérer comme le président du parti. Le FPI s’indigne, en outre, dans un document parvenu à notre rédaction, que le Président Laurent Gbagbo convoque une réunion à laquelle il associe le nom du FPI et de ses instances, au mépris de la demande d’audience introduite depuis plus de deux semaines par le Président du parti, afin de discuter avec lui de la crise interne et de l’avenir du FPI. Une tentative de passage en force qui est un mépris inacceptable des textes, des instances et du Président du parti, regrette la formation.
Le Secrétaire Général et Porte-parole du FPI, Issiaka Sangaré, de regretter qu’après tant d’années à lutter pour l’État de droit, la justice et la démocratie, le Président Laurent Gbagbo et certains camarades sont subitement devenus les pourfendeurs des valeurs et principes qui ont fondé l’engagement politique de millions de militants et sympathisants du parti. Le FPI enfin, fera-t-il savoir, luttera de toutes ses forces contre le culte de la personnalité et l’autocratie, le chemin de la dictature. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.