Environnement

Catalogne: Pedro Sánchez s’en tient à des grâces limitées



Les neuf dirigeants catalans encore en prison ont été graciés mardi 22 juin. Si Pedro Sánchez prend un risque politique majeur, dans l’espoir d’apaiser le conflit entre Madrid et Barcelone, il ferme toutefois la porte à de véritables amnisties.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.