Télévision

L’ANPEJ met en place deux unités de boulangerie à Pikine et Guédiawaye pour 65 millions chacune.


Pour répondre aux préoccupations des jeunes de la banlieue, notamment en matière d’emploi décent, l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes a mis en place des unités de Boulangerie/Pâtisserie dans la banlieue Dakaroise. Un projet qui a vu le soutien gracieux de la coopération espagnole à l’Anpej.

Ce matin, le ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall a elle-même fait le déplacement pour l’inauguration de ces deux unités qui ont coûté chacune 65 millions de francs Cfa.
Au moment où on parle de changement où la question de l’emploi des jeunes est au cœur des débats dans ce pays. Ainsi, l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes entend mettre la main à la pâte pour influer sur les 65.000 jeunes et femmes qui vont être choisis au mois de mai comme l’avait annoncé le chef de l’État, Macky Sall.

Globalement, c’est 11 unités qui vont être mises en place dans les différentes localités du Sénégal. Déjà, l’Anpej a mis en place 5 unités où pourront travailler au moins dans chacune, 25 jeunes. Elles constitueront également des centres d’incubation car, ces jeunes pourront subir une formation dans les différents métiers liés à l’utilisation de la farine.

Dans le cadre de l’inclusion et de l’équité territoriale, l’Anpej se rendra dans les autres régions en compagnie de son ministère de tutelle, celui de la jeunesse, à Goudiry et dans les autres régions pour lancer d’autres unités. Ceci est d’autant plus important quand on sait que la seule préoccupation du chef de l’État reste cette inclusion sociale surtout en matière d’employabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.