Gestion de la Covid -19, efficience du système de santé… Les contrevérités d’un affabulateur en mal de popularité – YerimPost


Ă l’heure de la (re)mobilisation communautaire pour endiguer les premiers signes de développement d’une deuxième vague de la maladie à coronavirus, l’oiseau de mauvaise augure et adepte du jeu  vicieux des Cassandres s’est cru inspiré en s’attaquant  au système de santé de son pays , et au ministre de la Santé et de l’Action Sociale. Le leader du mouvement Tekki  et député (un siège obtenu grâce à l’arrimage au  chariot de la coalition « And Taxaawu Sénégal ») s’est encore livré à son exercice favori : l’affabulation et le mensonge  pour tenter de jeter le discrédit sur le système sanitaire et la gestion de la pandémie de la Covid-19, et s’attaquer gratuitement au ministre de tutelle Monsieur Abdoulaye Diouf SARR et ses collaborateurs.  Peine perdue par Mamadou Lamine DIALLO qui souffre  visiblement du délire du mythomane. Qui peut aujourd’hui douter des efforts  colossaux  consentis dans la gestion de cette  maladie ? De la surveillance à  la prise en charge en passant la détection et  la riposte, entre autres axes d’intervention, les mesures prises qui  ont eu réel impact sur l’endiguement de cet ennemi invisible, ont été saluées par tous et partout. La dernière illustration émane d’u brillant infectiologue français le Pr  Didier Raoult.  Comme le dit l’adage : il n’ ya pas pire aveugle que celui qui ne veut rien voir.   MLD est de race de politiciens jaloux et haineux qui ont du mal à reconnaître les mérites des autres a fortiori des adversaires politiques. Sans discernement, il ne peut pas voir plus loin que son nez, obnubilé par  un égo surdimensionné.  Pourtant, le  leader de Tekki (dont on attend toujours le décollage !) devrait figurer parmi les fervents défenseurs de notre système de santé, celui- là  qui l’a fait sortir récemment  des tenailles… de la Covid-19. Sa sortie constitue encore une autre opportunité pour  rendre un hommage vibrant et appuyé aux vaillants soldats de la Santé dont  l’engagement, l’ingéniosité, la compétence et par-dessus tout la générosité dans l’effort, ont permis ces résultats –référence dans la prise en charge de la maladie.  Loin des chandelles illuminées au balcon –comme on en a vu dans des pays durement touchés-, nous avons tous le devoir de saluer vivement l’abnégation de ces blouses blanches qui nous rassure et garantit une victoire sur l’hôte indésirable.

 Rendre un hommage appuyé aux vaillants soldats de la Santé 

Sans faire la fine bouche, on peut  honnêtement avancer que le ministre Abdoulaye Diouf SARR et ses collaborateurs ont bien du mérite. L’adage dit que c’est au pied du mur que l’on reconnaît le maître-maçon.  Par son style de gestion d’où  transpire on peut noter une volonté très poussée de surmonter les obstacles par la prospective, le sens de l’écoute et la responsabilité partagée, il a su insuffler l’énergie et la vivacité nécessaires pour prendre à bras le corps ce fléau sanitaire d’un type nouveau. Entre réajustement stratégique,  affinement tactique et résilience technique face à  un ennemi invisible et  puissant dévastateur,  il a fallu constamment « muter » le dispositif opérationnel pour arriver à des résultats tangibles.  Au cours de ces huit derniers mois, la nature dynamique de l’épidémie a nécessité une adaptation régulière du dispositif et de la stratégie de lutte. Mais tous ces efforts ne doivent pas être vains et méritent d’être consolidés par le respect strict des mesures de prévention, des mesures d’hygiène et des mesures barrières. MLD, Elu du Peuple  gagnerait beaucoup à se positionner à la pointe  de ce combat au lieu de se perdre en conjectures stériles. C’est sur terrain là qu’il peut engranger des points  de popularité. Ă bon entendeur, MLD !

Les sentinelles de Diouf SARR





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated