L’Etat doit 42 milliards FCfa à La Poste


Pour payer les bourses de sécurité familiale destinées aux couches les plus vulnérables de la société, l’Etat du Sénégal a choisi La Poste. Seulement, alors que ce réseau et service «financier» de proximité est obligé d’honorer son engagement chaque trimestre, en versant de l’argent aux bénéficiaires des ces allocations, l’Etat ne rembourse pas automatiquement, rapporte « Sud Quotidien ».

Conséquence, l’Etat reste devoir une ardoise de 42 milliards de francs Cfa au Groupe La Poste. C’est du moins ce qu’a révélé Ibrahima Sarr, le représentant du personnel du Groupe La Poste hier, mardi 22 décembre 2020, à nos confrères? lors de l’assemblée générale du Cadre unitaire des syndicats et les Amicales du Groupe La Poste.

«Aujourd’hui, La Poste est concessionnaire de la Mission du service postal universel. Ce qui la mène un peu partout à travers le Sénégal. Le paiement des bourses de sécurité familiales est en train aujourd’hui de mettre à genoux cette société nationale qui est La Poste. Parce que nous avons engagé des fonds pour les payer, de 2017 à 2019. Et ces montants qui s’élèvent à 42 milliards FCfa, ne sont pas encore remboursés à La Poste», dénonce-t-il.

Il rappelle, par ailleurs, que La Poste participe à l’aménagement du territoire, à l’éradication de la pauvreté, à la cohésion et à la cohérence nationale et à l’inclusion sociale et financière.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated