En exil, les activistes hongkongais poursuivent la lutte



Au Royaume-Uni, pays d’accueil de la majorité des Hongkongais qui fuient la répression, Simon Cheng est à la tête d’un groupe visant à construire un «Parlement fantôme».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated