42 Nigérians arrêtés entre Mbour et Saly, 27 ordinateurs et 77 téléphones portables saisis


La Division spéciale de cybercriminalité (Dsc) a mis hors d’état de nuire une bande de cybercriminels qui a fait plus d’une centaine de victimes. Quarante-deux (42) individus, tous de nationalité nigériane, ont été arrêtés entre Mbour et Saly, situés sur la Petite-Côte, à environ 80 km au sud de Dakar. Ils sont poursuivis pour escroquerie en ligne, usurpation d’identité numérique, sextorsion, chantage et transferts illicites de fonds.

Selon Libération, les patrouilleurs de la Dsc ont pu mettre la main sur le réseau de cybercriminels bien structuré ce, grâce à des renseignements résultant d’une enquête de voisinage. Ces individus auraient migré vers la Petite-côte pour fuir les nombreuses patrouilles des hommes de la Dsc.

Au cours de l’opération, un important lot de matériel électronique composé de 27 ordinateurs et 77 téléphones portables, a été saisi. L’exploitation des téléphones, notamment l’application WhatsApp, a permis d’identifier des centaines de victimes de diverses nationalités ( France, Usa, Maroc,…) à travers le monde.

Les présumés cybercriminels utilisaient Google traduction pour échanger en arabe et les autres langues. Toute la bande sera présentée au procureur de Mbour à l’issue des délais de la garde à vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated