Covid-19: Macron veut faire entrer dans le droit commun des mesures d’exception



L’état d’urgence sanitaire prenant fin le 1er avril, un projet de loi prévoit, au-delà de cette date, de faire entrer dans le droit commun certaines mesures d’exception. Des mesures privatives de liberté pourraient être prises pour ceux qui ne se font pas vacciner.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated