En Afrique du Sud, de la lutte contre l’apartheid aux drames de la pollution



Les habitants de Sharpeville, township historique d’Afrique du Sud, sont malades de la pollution de l’air et de la contamination des eaux. La faute au trio industriel ArcelorMittal-Sasol-Eskom, mais aussi à la faillite de l’État et à une pauvreté endémique.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated