Algérie : Tebboune en fauteuil roulant ?


Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune


Le Président algérien, Abdelmadjid Tebboune, en convalescence en Allemagne où il a été traité de Coronavirus, pourrait bien rentrer dans son pays en fauteuil roulant.

Si les délais sont respectés, dans une semaine, le chef de l’Etat algérien, Abdelmadjid Tebboune quittera l’Allemagne où il est actuellement en convalescence, pour rentrer au pays où il est attendu par nombre d’Algériens, après une absence de deux mois, pour des soins suite à la maladie à Coronavirus.

Lundi, Abdelmadjhid Tebboune en personne, pour rassurer ses compatriotes, a fait une publication d’environ cinq minutes, sur Twitter, pour donner signe de vie et rassurer le peuple algérien, après les nombreuses interrogations sur son état de santé. D’autant qu’il a même été donné pour mort, faute de nouvelles le concernant.

Et donc d’après les dernières informations, Abdelmadjid Tebboune n’est pas mort. Seulement, le chef de l’Etat est apparu sur une vidéo de « preuve de vie », en mauvais état. En effet, il avait beaucoup maigri et présentait des signes de faiblesse, notamment musculaire au niveau du côté gauche. Sans compter son œil droit légèrement exorbité.

Est-ce les séquelles d’un accident vasculaire cérébral dont il aurait été victime, suite à des complications de sa maladie à Coronavirus, comme l’ont annoncé certains médias ? Rien n’est moins sûr. Une chose est toutefois certaine : le temps pris par Abdlmadjid Tebboune pour traiter un Coronavirus est relativement long.

En effet, le chef de l’Etat algérien avait quitté son pays le 28 octobre dernier. Et il pourrait regagner l’Algérie vers le 28 décembre, dans la mesure où, le 14 décembre, le dirigeant a promis aux Algériens d’effectuer son « retour dans deux semaines ». Ce qui coïncide avec la fin décembre. Deux mois pour soigner un Covid dont Trump (74 ans) est guéri en une semaine et Buyoya (71 ans) décédé en moins de 10 jours.

Il y a bien lieu de se demander ce dont souffrait réellement Abdelmadjid Tebboune qui lui a valu deux mois de traitement. Au cas où il aurait été victime d’un AVC, le Président pourrait bien rentrer en Algérie avec bien des séquelles. En espérant que le dirigeant ne rentre pas dans son pays en fauteuil roulant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated