Maintien de l’ordre: la «nasse» est attaquée



Le Conseil constitutionnel doit se pencher sur cette technique policière contestée, consistant à encercler et retenir un groupe de manifestants sans leur laisser d’issue. Il a trois mois pour se prononcer.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated