Violences policières sur Maria: le procureur de Marseille demande un non-lieu



En marge d’une manifestation des «gilets jaunes» à Marseille, des policiers avaient fracassé le crâne de Maria∗, 19 ans, lui blessant gravement le cerveau. Alors que notre enquête avait révélé la partialité de l’IGPN, le réquisitoire du procureur conclut au non-lieu, aucun des agresseurs n’ayant été retrouvé.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated