Sékou Doumbouya déjà dans le grand bain



Après une défaite contre les Knicks pour débuter leur pré-saison, les Pistons étaient de retour dimanche soir, toujours contre la franchise new-yorkaise. Cette fois-ci, les hommes de Dwane Casey repartent avec la victoire : 99-91. L’ailier franco-guinéen Sékou Oumar Doumbouya a réalisé une belle partie : 23 points à 8/11 dont 2/4 de loin, 5 rebonds, 1 steal et 2 contres.

Sékou Oumar Doumbouya est l’une des grosses promesses de la NBA. Le jeune ailier fort franco-guinéen de 19 ans, a profité de son deuxième match de pré-saison pour se dégourdir les jambes. Et le résultat fut diablement agréable à regarder. Il a régalé avec 23 points à 8/11 au tir, ainsi que 5 rebonds, 1 steal et 2 contres, en seulement 18 minutes. l’on comprend qu’il s’adjuge le trophée officieux de meilleur joueur des Pistons. Une belle performance qui va le mettre en confiance pour la suite, et peut-être lui faire intégrer le 5 sur la durée.

Appliqué et réactif en défense comme sur ce contre sous-plafond sur Mitchell Robinson, en confiance en attaque, grâce notamment à une belle relation avec Derrick Rose qui pourrait devenir une très belle plus-value en sortie de banc, le sophomore français a fait son match, prenant les passes avec délectation et les transformant le plus souvent en deux points faciles.

Au poste 3 en relai de Jerami Grant notamment, Sékou Doumbouya aura fait admirer son physique sur ses drives et son adresse de loin, mais aussi sa concentration avec quelques coupes intelligentes, démontrant son envie de bien faire. Le « Doumbz » a pris ce qu’il y avait à prendre et c’est bon pour la confiance.

« Sékou a été incroyable ce soir », apprécie Blake Griffin. « Je suis si fier de lui. Il est venu et a joué exactement comme il sait jouer. Il a travaillé dur sans le ballon, en défense. Ces gars sont l’avenir de cette franchise », a-t-il ajouté.

« Chaque fois que je mets les pieds sur le terrain, je dois apporter de l’énergie », explique ainsi Sékou Doumbouya, sur sa mentalité. « Que l’on soit devant ou derrière. Je suis entré et j’ai essayé d’aider l’équipe, c’est mon travail, de sortir du banc, de me concentrer et d’être prêt à aider l’équipe », reconnaît-il.

« Sékou est arrivé et nous a donné un gros coup de pouce en sortie de banc », constate l’entraîneur Dwane Casey, avant d’ajouter : « Il nous a donné de l’intensité défensive, alors que contenir Julius Randle n’est pas facile. Il a fait un bon travail, surtout avec cette énergie, pour courir, couper vers le cercle, ne pas dépendre seulement des spots ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated