A Marseille, le départ d’une maire qui ne voulait pas l’être



Michèle Rubirola doit annoncer mardi après-midi qu’elle quitte ses fonctions, moins de six mois après son élection. Son premier adjoint, issu du PS, Benoît Payan, devrait lui succéder.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated