3e mandat : Mimi exclut Macky et met en garde contre toute tentation de se maintenir au pouvoir…


L’ancien Premier ministre est formel sur la question du troisième mandat. Lors d’une conférence virtuelle organisée dans le cadre de l’Initiative pour la limitation des mandats constitutionnels ce mardi, Aminita Touré affirme que Macky Sall effectue son second et dernier mandat.

Respect de la parole et de la Constitution

“Le président actuel, le président Macky Sall a été réélu le 24 février 2019, et il a affirmé à de nombreuses reprises qu’il effectuait son second et dernier mandat, notamment sa dernière déclaration qui datait du 31 décembre 2018. Donc au Sénégal, la question est derrière nous…

Des modèles en Afrique

Aminata Touré cite des modèles tels que le Niger, la Mauritanie, le Cap-Vert, la Sierra Leone, le Liberia. Depuis 1990, note-t-elle, 21 leaders ont quitté le pouvoir sagement dans 14 pays africains grâce à la limitation des mandats. “La limitation des mandats, à mon avis, est un moyen important pour faciliter l’alternance au pouvoir en Afrique. Son respect est aussi un moyen de nos jours de quitter le pouvoir avec les honneurs”, assure-t-elle.

Garant de la respiration démocratique

“La limitation des mandats permet des transitions politiques, à des intervalles réguliers et prévisibles, ce qui fait que les partis et les candidats rivaux n’ont vraiment pas besoin de recourir à des moyens détournés pour renverser le système à travers des manifestations violentes, la désobéissance civile ou d’autres formes de manifestation du mécontentement public” déclare Aminata Tourè, renseigne sn enligne. Elle met aussi en garde contre la tentation de se maintenir à tout prix au pouvoir en manipulant les élections.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated