Economie Environnement

COOPERATION – Aide publique au développement de la Belgique au Sénégal : 218 milliards injectés en 29 ans


L’aide publique au développement de la Belgique au Sénégal est estimée à 218 milliards francs Cfa entre 1990-2019. Les deux pays déroulent un programme de coopération sur la période 2019-2023 d’un montant de 29,5 milliards de francs.

333 millions d’euros, soit 218 milliards francs Cfa. C’est le montant de l’aide publique au développement que le Sénégal a reçu de la Belgique sur la période 1990-2019, selon le ministre de l’Economie, du plan et de coopération. Amadou Hott s’exprimait hier à l’ouverture des travaux du Comité mixte paritaire de concertation sur le Programme de coopération entre le Sénégal et le Royaume de Belgique pour la période 2019-2023. Il s’agit d’un programme de coopération sur cinq ans pour un montant de 29,5 milliards de francs Cfa en dons dont une partie est dédiée au développement de l’agropole centre dans les régions de Kaolack, Kaffrine, Fatick et Diourbel.
Ce partenariat «unique» en son genre vise la création d’emplois, une chaîne de valeur durable au niveau de l‘agro-industrie pour permettre aux producteurs locaux de développer leurs activités.
Le deuxième pilier de l’accompagnement belge s’inscrit dans la lutte contre le Covid-19, alors que le troisième vise le renforcement des compétences et l’accompagnement dans les études de faisabilité qui permettent d’améliorer l’efficacité, la pertinence et le rendement des projets. «Il faut bien préparer les projets, les suivre, faire des études, afin d’attirer les investisseurs», a soutenu le ministre Amadou Hott.
Son homologue belge en charge de la coopération d’informer qu’avec l’appui de la Belgique, le 8 décembre prochain, l’Oit annoncera officiellement son Global flagship programme on social protection floors for all.
«Ce programme, avec un financement belge de 2 millions d’euros, va appuyer au Sénégal et au Burkina Faso, les systèmes de protection sociale nationaux, afin de garantir l’accès aux soins de santé tout en soutenant la sécurité de l’emploi pour ainsi diminuer l’impact de la crise du Covid-19», a soutenu Meryame Kitir par vidéo-conférence.
Ensuite, avec un financement de l’Union européenne, renseigne-t-elle, Enabel, en partenariat avec l’Agence française de développement, mettra en œuvre un programme de réponse à la crise Covid, dans les pays de l’Acp.
Ce programme appuiera les partenaires des différents pays, afin d’assurer la continuité des services de base, telles l’éducation et la santé et soutiendra les Pme à travers des solutions et outils digitaux.
«Pour les deux programmes, le choix du Sénégal répond à la volonté de tenir compte des possibilités de synergie avec les autres interventions financées par la coopération bilatérale et celles financées par la coopération non-gouvernementale dans votre pays», a indiqué Mme Kitir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.