Internationnal Religion

Mohamad Vall Markhoudi risque 2 ans de prison ferme


Le maitre des poursuites a requis ce matin, 2 ans ferme de prison contre le mauritanien qui proférait des injures à la religion musulmane et à son prophète. Répondant au nom de Mohamad Vall Markhoudi, il comparaissait devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. En dehors de ces injures, il lui est reproché le chef de séjour irrégulier au Sénégal. Né en 1995, le jeune homme issu d’une famille mauritanienne musulmane, avait posté une vidéo de lui tenant un discours islamophobe sur Facebook, le 24 octobre dernier.

Au parloir, le mis en cause reconnaît être l’auteur de la vidéo, mais soutient que c’était sous la contrainte. En effet, parti en Tunisie pour continuer ses études coraniques, le jeune homme a fait la connaissance d’autres individus de religion différente qui l’auraient influencé selon son conseil Me Ndoumbé Wane.

Sur son séjour irrégulier au Sénégal, Mohamad Vall Markhoudi explique que c’est pour préserver sa vie qu’il a choisi de se réfugier au pays de la Téranga. A l’en croire, avant de retourner dans son pays, il doit d’abord présenter ses excuses à Dieu, à sa famille et à tous les musulmans. Il a été hébergé par une mauritanienne logée aux Maristes. Par ailleurs, dans son téléphone, les enquêteurs de la cybercriminalité ont découvert des images de Charlie Hebdo et des caricatures du Prophète Mouhamad.

Son conseil a sollicité la clémence du tribunal. « Selon sa famille, durant son séjour en Tunisie il a changé. Sa famille ignorait qu’il était au Sénégal. Il a dit à sa mère qu’en Tunisie, les gens se faisaient de l’argent en insultant le prophète », a relevé la robe noire. L’affaire mise en délibéré, le tribunal rendra sa décision le 16 novembre 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.