Le ministère de la Santé veut faire basculer Dakar dans une nouvelle étape de la lutte


« C’est pourquoi, j’ai demandé au Comité national de gestion des épidémies de se réunir pour nous proposer une stratégie spécifique de renforcement de la démarche de lutte dans la région de Dakar. Si on perd la main à Dakar, la lutte risque d’être perdue au niveau du pays », prévient Abdoulaye Diouf Sarr.  

Les membres du Cnge ont donc rendez-vous dans les prochaines heures pour tenter d’apporter une réponse coordonnée à la pandémie de coronavirus. D’autant que le nombre de cas positifs augmente régulièrement, mais plus à Dakar qu’à l’intérieur du pays.

L’autorité sanitaire préconise un renforcement de la stratégie à l’échelle locale, particulièrement dans la région de Dakar. « Ce renforcement stratégique devient un impératif urgent », a dit Diouf Sarr. Dans la capitale où le virus circule activement, on doit faire preuve « d’une vigilance particulière », selon lui.

«Dakar est actuellement l’épicentre de la pandémie du Covid-19», a déclaré le ministre de la Santé, soulignant que le nombre quotidien de nouveaux cas recensés était supérieur à ceux rapportés dans les autres régions.

Sur les 106 nouveaux cas enregistrés aujourd’hui, les 84 proviennent de la région de Dakar. L’on se demande dès lors si les mesures d’allégement qui «déconfinent» les citoyens, n’ont pas accentué la propagation du virus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated