le gouvernement prépare la suite du déconfinement


67 nouveaux cas de coronavirus en deux jours en Guyane

Soixante-sept nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés samedi et dimanche en Guyane, ce qui porte à 328 le nombre de personnes contaminées dans ce territoire de 300 000 habitants, ont indiqué les autorités. « On se dirige de plus en plus vers le stade 3 de l’épidémie », a estimé le Dr Mirdad Kazanji, le directeur de l’Institut Pasteur de Cayenne, qui effectue la majorité des tests de dépistage en Guyane. Le nombre de personnes infectées par le virus a augmenté de 128% sur les 14 derniers jours (144 cas recensés le 10 mai).

Vingt-sept cas supplémentaires ont été enregistrés à Saint-Georges de l’Oyapock, à la frontière avec le Brésil, le pays le plus touché en Amérique du sud par la pandémie. Entre mercredi soir et dimanche soir, 22 cas ont été diagnostiqués à Camopi, une commune amérindienne du Parc amazonien de Guyane, isolée à la frontière fluviale du Brésil, sans axe routier vers le littoral et en proie aux affres de l’orpaillage illégal.

Interrogé par l’Agence France-presse (AFP) sur le déconfinement en Guyane, entamé le 11 mai comme en métropole, le préfet de ce territoire d’Amérique du sud Marc Del Grande a estimé que « le déconfinement prudent avec maintien du confinement à Saint-Georges, du couvre-feu en Guyane, renforcement des tests PCR, et reconfinement de Camopi le 15 mai correspond bien à la situation guyanaise ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated