Sénégal : L’Aïd-el-fitr 2020 célébré dans la division et la crainte du Covid-19


senegal


Toutes les célébrations de l’Aid El Filtr ne se rassemblent pas. Pour cette année 2020 , cette fête musulman de consacrant la fin du mois de carême se célèbre dans la division mais aussi dans la craint de la maladie à coronavirus. A côté de ceux qui évitent de prier dans les mosquées, d’autres adeptes préfèrent sacrifier à la tradition avec masque et distanciation. Du coup ,les musulmans restent divisés sur le mode opératoire à mettre en œuvre pour la Korité 2020.

Une partie de la communauté musulmane du Sénégal a célébré la fête de l’Aïd-El-Fitr 2020 ce samedi mais une autre partie et pas des moindres d’ailleurs, célèbre cette fête ce dimanche.

En effet, les membres de la Commission nationale d’observation du croissant lunaire ont scruté le ciel hier samedi. Cette entité, dirigée par Iyane Thiam  a déclaré que la fête de Korité sera célébrée aujourd’hui dimanche 24 mai 2020.

Même position pour l’Association sénégalaise pour la promotion de l’Astronomie (Aspa) qui a indiqué dans un communiqué que la fête de la Korité se déroulera  ce dimanche.

Dans une étude qu’elle a faite, l’Apa informe que “la lune se couchera, samedi, 23 Mai 2020, a 20H 22;soit 49 minutes après le coucher du soleil à à 19H 33.Elle sera alors âgée de 1 jour et 2H et sa surface éclairée sera de 1,19 %.

Bien qu’étant encore assez faible, elle sera observable à l’œil nu partout à travers le Sénégal où le ciel est dégagé”, informent Maram Kairé et ses collègues.

Toutefois du côté de la  coordination des musulmans du Sénégal c’est un autre son de cloche. En effet cette entité a célébré la Korité ce samedi. Son président a indiqué que le croissant lunaire a été aperçu dans quelques localités du Sénégal et dans des pays de la sous-région.

Mais au-delà de cette  célébration faite dans la division persistante entre musulmans, il faut noter que le Covid-19 a largement impacté cette fête musulmane.

Et le fait que le Chef de l’Etat ait décrété l’ouverture des mosquées lors de son discours à la Nation n’a pas eu l’effet escompté car nombre de fidèles craignent de se retrouver piégés par ce virus-tueur dans les lieux de cultes.

C’est la raison pour laquelle, certains musulmans se sont rendus dans  des mosquées pour prier mais il n’y a pas eu le grand  rush comme les années précédentes.

C’est dire que le Coronavirus aura largement impacté la célébration de la Korité 2020 en plus de la division qui continue de la miner.

Assane    SEYE-Senegal7

 

 





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated