Thierno Bocoum sur les divergences entre talibés de différents Tarikha: « Il est temps d’arrêter ce jeu avec le feu »


« L’année dernière au mois de Ramadan, j’avais senti la nécessité de faire un post sur les divergences entre talibés de différents Tarikha sur les réseaux sociaux.

Aujourd’hui encore les écrits, propos et réactions sur le même sujet m’inquiètent. Il ne s’agit plus seulement de réactions épidermiques, le temps d’une confrontation verbale mais bien d’un réel combat qui se prépare chaque année sur les ring des réseaux.

Les armes sont affûtées, les commentaires mieux élaborés, la manne financière s’exprime plus intensément. Des machines d’attaque et de riposte s’installent entre compatriotes d’un même pays, membres d’une même nation.

Le Sénégal est un et indivisible. Les actes risquant de compromettre notre unité nationale doivent être combattus et interdits.

Chacun a le droit de brandir fièrement son appartenance à une confrérie mais personne n’a le droit d’intenter à l’équilibre sociale et à l’unité nationale.

Les chefs religieux, dignes représentants des fondateurs de Tarikha au Sénégal, ont toujours montré l’exemple. Ils ont toujours prôné la paix entre confréries.
Ceux qui mettent de l’huile dans le feu ne répondent d’aucune logique et d’aucune démarche liées aux comportements de nos guides religieux.

Ceux qui s’attaquent aux croyances des autres doivent être traités comme des auteurs d’atteinte à la cohésion sociale.

Notre nation est fragile. Il nous revient à nous tous, compatriote d’un même pays, de veiller à sa cohésion et à son renforcement.

Il est temps d’arrêter ce jeu avec le feu. »

Thierno Bocoum

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated