Economie

L’APPEL très inquiet de la progression de la pandémie au Sénégal appelle l’Etat à changer de tactique


Très préoccupée par la progression de l’épidémie de Covid-19 au Sénégal, avec plus de 1000 cas confirmés à ce jour,  l’Association des Éditeurs et Professionnels de la presse en ligne (APPEL), appelle les autorités à  une meilleure réorganisation et une application plus stricte des mesures et prescriptions décidées par l’État. 

« Il faut aujourd’hui comprendre et accepter que l’ennemi a percé nos gardes et circule dans différents compartiments de notre société. A cet effet, il urge de changer de tactiques, de resserrer les rangs et les boucliers, de mener une guérilla si nécessaire. C’est dans cette optique que les éditeurs et professionnels de la presse en ligne du Sénégal lancent un appel au président de la République et au gouvernement pour une remobilisation des troupes et la mise en place d’une meilleure stratégie adaptée à la situation. Il faut, ainsi, saluer la demande du chef de l’Etat, Macky Sall qui appelle à la mise en place d’une bonne et efficace communication de proximité », lit-on dans le communiqué de l’organisation.

L’APPEL rappelle qu’elle « s’est mobilisée depuis le début de cette pandémie aux côtés des populations et des autorités. Elle a travaillé, dès la première semaine, sur une proposition qu’elle a remise au ministère de la Culture et de la Communication. Plus de 70% des éléments de cette proposition qui sont de leur ressort, sont actuellement mis en œuvre. Pour le reste, nous sollicitons une meilleure ouverture et générosité des services du ministère de la Santé et des autres départements du gouvernement. »

Aussi, les acteurs de la presse en ligne « sollicitent un engagement réel des leaders religieux et coutumiers à travers des messages de sensibilisation qui seront diffusés sur l’ensemble des 70 supports membres ainsi que leurs dérivés sur les réseaux sociaux. Nous constatons et comprenons comme une bonne partie des experts que les réticences et problèmes de communication, c’est plus dans les couches qui sont sous la férule des chefs religieux et coutumiers. A ce stade de la guerre, le président de la République ou toute personne capable de sensibiliser les khalifes et autres guides religieux devra s’impliquer pour obtenir des résultats probants pouvant permettre de conscientiser les communautés afin de circonscrire la maladie. »

L’APPEL s’engage, par le présent communiqué, à mettre à contribution ses experts (journalistes, communicants et informaticiens) qui vont travailler avec les services de l’Etat pour l’élaboration et la mise en œuvre des stratégies de lutte tant du point de vue de la communication que de la mise en place de plateformes informatiques. 

En tant que membres du patronat de presse, les éditeurs de la presse en ligne ont souhaité, à travers leur communiqué, une bonne fête du travail à tous les travailleurs des médias, du personnel de santé et des autres secteurs de manière générale.
 
Par ailleurs, en cette journée mondiale de la liberté de presse, APPEL exhorte les organisations professionnelles des médias à plus de vigilance et de synergie d’actions. « La liberté d’expression et de presse n’est pas à négocier même en temps de crise quelles que soient les concessions consenties», notent les acteurs de la presse en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.