Le téléthon pour Taib Socé, critiqué par certains et accepté par d’autres


Nombre d’intervenants à qui nous avons tendu notre micro, trouvent que la démarche visant à éponger la dette qui vaut au prédicateur religieux Taib Socé son incarcération, c’est le moins que les Sénégalais lui doivent, vu son rôle si important dans les médias.

Toutefois, selon la déclaration de Ahmed Khalifa Niasse, la démarche entreprise sous la forme d’un téléthon, ne respecte pas la Charia islamique. « C’est une infraction à la Charia que de récolter des fonds pour prendre parti pour un individu condamné par la Justice », a-t-il fait savoir.

Ce communiqué tel un cheveu dans la soupe, n’a pas manqué de créer beaucoup de remous ces derniers temps. Parce que pour le Sénégalais lambda, il est juste question de mettre un Sénégalais hors des liens de détention.

« Réaliser une telle œuvre caritative me parait noble entre musulmans. Même si nous ne maîtrisons pas le fond du dossier. Néanmoins, nous ne lui souhaitons pas la prison », révèle un habitant d’Ouest-Foire. Manifestant une grande compassion pour l’homme de religion, armé d’un optimisme manifeste, son souhait est qu’il ne soit pas responsable de ce qu’on lui reproche,

David, retrouvé au niveau d’un arrêt de bus pour aller au travail, comme pour répondre à la déclaration d’Ahmed Khalifa Niasse, poursuit:  » Je ne maîtrise pas bien le Coran, mais on peut bien trouver des moyens de le sortir du milieu carcéral. Nul n’est parfait et la liberté n’a pas de prix ». Selon lui, la prison ne régle pas souvent le problème parce qu’il y manque la chose « correctionnelle». Il a été d’autant plus touché par le cas « Taib » qu’il a appris que létat de santé de ce dernier s’est détérioré en prison.

« Taïb est un homme public et médiatique, compte tenu de ce statut, il n’a cessé de jouer un rôle noble sur la scène médiatique sénégalaise », déclare une autre personne interrogée. Cette dernière avance qu’elle a plus à craindre pour sa réputation du prédicateur.

Pour sa part, la dame Awa Diop, la cinquantaine, souhaite que cette affaire connaisse le plus rapidement possible, un dénouement heureux pour le prédicateur Taib Socé. Au vu du reliquat qui reste colossal, Mme Diop suggère une participation financière de tous milliardaires que compte le Sénégal, pour le sortir rapidement de prison.

En attendant, le téléthon se poursuit… !
Ngaty Ndoye

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated