Les fidèles affluent vers les mosquées


Les fidèles musulmans ont bravé les rayons du soleil pour accomplir la prière du premier vendredi du mois de ramadan 2019. Considérée comme une bonne action, le ramadan étant parmi les cinq piliers de l’islam, reste une période de recueillement au cours de laquelle les musulmans n’ont pas le droit de manger, boire, de fumer, ou encore d’avoir des rapports sexuels de l’aube au coucher du soleil.

Mais les vendredis du mois marquent une différence dans la dévotion. Puisque, cette différence est plus visible et vérifiée sur l’avenue Lamine Gueye. L’affluence était au rendez-vous, et il était quasi impossible de se frayer un chemin.

Les ruelles qui jadis, en temps réel bouillonnaient de commerçants et de clients ont laissé la place à la prière du vendredi. Les fidèles, prenant assaut la grande partie du boulevard Lamine Gueye dès les premières heures, ont bloqué ainsi, la circulation.

Dans ce décor de sérénité et de piété, les pratiquants s’évertuent à trouver les meilleures places qui favorisent une écoute parfaite des déclamations du Saint Coran. Certains, parmi eux, préfèrent s’installer à temps pour occuper les bonnes places et ne pas s’exposer au soleil.

Devant cette affluence, nombreux sont ceux qui affirment que, c’est un moment unique qui mériterait toute dévotion.

Leral

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated