Radovan Karadzic condamné à la perpétuité


L’ex-président des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a été condamné ce mercredi en appel à la prison à perpétuité par la Cour de justice internationale, après avoir été initialement condamné à purger 40 ans de prison pour génocide et crimes de guerre.

Les juges du tribunal de l’ONU à la Haye ont condamné Karadzic pour des atrocités commises durant le conflit en Bosnie (1992-1995), dont celles perpétrées à Srebrenica, dans l’est du pays, a déclaré le juge, Vagn Joensen.

En première instance, les juges « ont sous-estimé l’extrême gravité de la responsabilité de Karadzic dans les pires crimes commis » durant le conflit en Bosnie, a déclaré le juge, Vagn Joensen, soulignant « l’étendue » et la « cruauté systématique » de ces crimes.

Acte de génocide
Tour à tour psychiatre, poète, président, guérisseur, Radovan Karadzic restera dans l’histoire comme l’un des artisans des pires atrocités en Europe depuis la Seconde Guerre mondiale.

Aujourd’hui âgé de 73 ans, Karadzic est depuis 2009 derrière les barreaux du quartier pénitentiaire des Nations unies, à La Haye. Il avait été arrêté en juillet 2008 dans un bus de la banlieue de Belgrade après 13 ans de cavale.

Selon les chiffres du Mémorial de Potocari, les forces serbes de Bosnie ont tué en juillet 1995 dans l’enclave de Srebrenica, plus de 8 000 hommes et adolescents musulmans, un crime considéré par la justice internationale comme un acte de génocide.

Le BienPublic



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated