«Gilets jaunes»: tous les regards sont tournés vers Castaner




Nouvelle conséquence des violentes manifestations des « gilets jaunes » samedi à Paris : après le limogeage du préfet de police de Paris, hier, le patron de la sécurité publique de Paris a été démis de ses fonctions ce mardi 19 mars. Du côté du gouvernement, pas de démission, mais le ministre de l’Intérieur et celui de l’Economie et des Finances doivent être entendus cet après-midi devant deux commissions sénatoriales. Les critiques sont nombreuses envers la gestion de l’exécutif de ces évènements, pour certains députés de l’opposition, c’est surtout  le ministre de l’Intérieur, qui devrait partir.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated