[Reportage] Equateur: à Ibarra, la peur demeure chez les migrants vénézuéliens




Il y a un peu plus d’une semaine, l’assassinat d’une jeune femme enceinte, déjà mère de deux enfants, par son conjoint vénézuélien a provoqué une poussée de violence dans la ville d’Ibarra, au nord de l’Equateur. Les scènes de chasse à l’homme ont pris fin mais la ville est toujours quadrillée par la police pour éviter de nouveaux troubles.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Releated