Politique Texto

bruit de colère contre Toussaint Manga et Marie Sow Ndiaye / Ils passent la nuit à Saly, au moment du verdict sur la candidature de Karim


Dimanche passé, au moment où le Conseil constitutionnel s’attelait à livrer, tard dans la nuit, les noms des candidats retenus pour la présidentielle de 2019, les jeunes députés libéraux Toussaint Manga et Marie Sow Ndiaye s’étaient retirés discrètement à l’hôtel Rhino de Saly. Jusqu’ici rien de grave, puisqu’ils devaient participer à une rencontre à laquelle était convié le Réseau des parlementaires pour la sécurité routière.  Il se trouve que cette rencontre était prévue lundi, alors qu’ils n’ont quitté l’hôtel que le mercredi.

Ainsi, dans les couloirs de la Permanence Omar Lamine Badji, on se pose toutes sortes de questions sur le comportement  de ces deux personnalités des jeunesses libérales, connues pour leur faconde guerrière. Nous avons appris que ce séjour prolongé au paradis risque de démobiliser les troupes de l’Ujtl, relativement au combat  mené pour faire valider la candidature de Karim Wade. Car ce qui est perçu comme un manque de respect pas du « TOUT SAINT » commence à faire des dégâts à la base.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.