Mafatihul Bichri Infos

Le message du Cheikhul Khadim aux disciples

Le message du Cheikhul Khadim aux disciples

Notre Sauveur Ahmadou BambaLe Cheikh aux disciples:

Serigne Cheikh Sarr Ibn Serigne Mbaye Sarr a révélé lors d’un entretien qu’une nuit le Cheikh (Cheikh Ahmadou Bamba) avait fait appeler Serigne Mbaye Sarr et Serigne Malick Ndiaye pour leur demander de communiquer à l’ensemble des disciples de s’assembler le lendemain au niveau de la place se trouvant en face de sa résidence à Diourbel. Il avait également insisté sur la séparation par une barrière du groupe des hommes de celui des femmes.

Le lendemain tout le monde s’est rendu très tôt au lieu et a observé les prescriptions du Cheikh quant à l’organisation de l’assistance. Ce jour là beaucoup de femmes portaient des enfants. Cependant, un seul enfant n’a pleuré, le vent n’a pas soufflé, personne ne parlait, en somme, tout était d’un calme inexplicable.

Après un long moment d’attente le Cheikh est venu et Serigne Malick Ndiaye son interprète de se lever, le Cheikh lui dit d’aller s’asseoir comme les autres et rétorque qu’il n’a pas besoin d’interprète aujourd’hui et que sa voix peut atteindre toute l’assistance.

__________________________

Le Cheikh salua l’assemblée et commença son discours.

✿ Un message de Dieu m’est parvenu par l’intermédiaire de l’ange Gabriel et dans ce message le Seigneur me demande de régler mes comptes avec vous sur terre car moi je ne vais pas assister au jour du jugement dernier.

Mes disciples se répartissent en quatre catégories:

1) o Ceux qui œuvrent pour moi et adorent scrupuleusement le SEIGNEUR sont mes compagnons d’ici bas et dans l’au-dela.

2) o Ceux qui adorent le SEIGNEUR exclusivement mais n’œuvrent pas pour moi ne verront que la partie visible de l’iceberg.

3) o Ceux qui n’adorent pas le SEIGNEUR mais œuvrent exclusivement pour moi subiront nécessairement le Hissaab (le règlement) ici bas mais vont retrouver l’ataraxie dans l’au-delà.

4) o Ceux qui n’oeuvrent pas pour moi et n’adorant pas le Seigneur n’ont rien à avoir avec moi et leur égarement est certain. Ainsi, par une simple prise de conscience, chacun d’entre vous peut savoir de quelle catégorie il fait partie. Faites de sorte que le dernier mouride qui vivra sur terre ait écho de cette déclaration.

Related Posts

Facebook Comments