Mafatihul Bichri Infos

Hommage à Serigne Saliou Tellement il fut la fierté  de l’homme (Al insanoul Kamil )

Hommage à Serigne Saliou Tellement il fut la fierté de l’homme (Al insanoul Kamil )

hommage a s saliou 2014Il s’en est allé sans même dire au revoir

Le dernier fils de Bamba à quitter la terre

Laissant derrière lui un monde délétère

A lui j’écris ces mots tirés de l’abécédaire.

Tellement il fut la fierté de l’homme noir

Un fils hors-pair à l’image de son père

Un érudit il fut, un saint plus qu’un repère

Pour une jeunesse plus que jamais assoiffée de repères

Par son œuvre il travailla la terre nourricière

De Khélcom dont il fit une source vivrière

Une source de revenus, un lieu de prières.

Le Coran il enseigna, la sagesse il prôna

Le pardon il conseilla, la paix sociale il décréta

Une lueur s’est affaissée, la vertu s’en est allé

Les cœurs sont attristés, à la source l’eau est retournée

J’aimerais vous parler de Serigne Saliou Mbacké

Fils de Sokhna Fatou Diakhaté et de Ahamadou Mbacké

Parti si tôt mais toujours présent dans nos cœurs

Lui qui dans son cœur n’a jamais gardé rancœur

Est allé rejoindre les aïeuls un jour de bonne heure

Pour les retrouvailles au pays du grand repos

D’où sa douce voix j’entends marmonner le Coran.

Sur la ville de Touba plane encore son ombre

Comme dans le cœur des mourides devenu pénombre

Assoiffé de la bénédiction de l’éminent Serigne Saliou.

Le fils d’Ahmadou Bamba tel le Sceau des prophètes

Paracheva l’œuvre du père, vivifia la religion

La foi musulmane qui n’a rien d’obsolète.

Constant il est resté dans ses nobles engagements

Sur l’Islam qu’il associa à la gestion de l’héritage

Du Saint-Homme devenu sa seule et unique préoccupation

Dans ce monde éphémère dont il s’était de tout détourné.

Aux enfants il va manquer ses enseignements prolifiques

Son sourire angélique, ses prières bénéfiques.

Ils ne sont plus, les beaux jours de ziar

Les soirées de magal dans la demeure du regretté

Serigne Saliou dont l’avènement n’est point hasard.

Vous qui êtes nostalgiques de l’éminent Serigne Saliou

Rendez-vous à Touba, soyez noir ou toubab,

Il est Serigne Touba, je vous le dis tout bas

Vous qui êtes nostalgiques du fils de Ahmadou Bamba

Rendez-visite à son ombre, Mbacké Sokhna Astou Walo

Que Dieu lui prête longue vie, que Dieu guide ses pas

Et bénisse pour toujours la ville sainte de Touba !

Momar Mbaye

Related Posts

Facebook Comments