Mafatihul Bichri Infos

coki 2014

coki 2014

Affiche Koki 3Association des ressortissant de l’Institut islamique de Cheikh Ahmed sakhir Lo
De coki vous informe que sa trente cinquième rencontre annuelle aura lieu
dimanche le 07 Septembre 2014

Sous le slogan:’ Li au nom de ton seigneur qui t’as crée’

le thème de cette rencontre : approche du saint Coran dans la formation de
l’homme et l’orientation du développement

La pièce maîtresse de l’action de Mame Cheikh MBAYE fut son aspect socio-éducatif dans le Njambur et les villages environnants comme Jolof, Kajoor, Baol, etc.

Cheikh Ahmadou KABIR est très connu pour ses fonctions d’enseignant. Son école accueillait des disciples venant de tous les horizons et appartenant à toutes les confréries islamiques.

Cette action éducative atteint le sommet avec le Daara de Coki qui a été créé un lundi, jour de Maouloud, en 1939 par le Cheikh et confié à son disciple et homonyme Ahmad Sakhir LO.

Celui-ci rapportait souvent les propos exacts que lui a tenu le Cheikh en l’envoyant à Coki :

 » Va ouvrir à Coki une école, enseigne qui vient, tout te réussira là-bas, s’il plait à Dieu « .

En effet, l’école est jusqu’à présent un phare de l’enseignement du Coran et des sciences islamiques et constituent un témoignage vivant de l’impact de son action.

Elle compte plus de trois mille élèves venus de toutes les régions du Sénégal, de la Mauritanie, du Mali, du Niger, de la Guinée, de la Gambie, de la Guinée Bissau, du Burkina, etc.

L’école accueillit, comme premiers disciples, Serigne Sam MBAYE et Serigne Djily MBAYE, qui furent envoyés par Mame Cheikh à Coki avec Ahmad Sakhir LO.

Les pensionnaires de l’internat sont divisés en quatre groupes de travail :

 un chargé de la supervision des prières ;

 un chargé de la propreté ;

 un chargé de la surveillance ;

 et un dernier chargé des travaux champêtres pour la subsistance des élèves.

Un certain nombre de principes doivent être respectés par les étudiants : l’égalité de tous, la prédominance de l’enseignement, l’interdiction du port d’armes et l’observation stricte des cinq prières à la Mosquée.

Depuis 1944, en plus du Coran, toutes les disciplines de la langue arabe sont enseignées avec les nouvelles méthodes. Actuellement, l’Institut comporte également une école franco-arabe et un centre hospitalier. .

Related Posts

Facebook Comments