Mafatihul Bichri Infos

2éme collogue internationale sur le suffisme

2éme collogue internationale sur le suffisme

10424275_10204054760161777_5033446482749844153_nCette  2e édition du colloque international sur le soufisme s’inscrit dans le cadre des activités culturelles et scientifiques déroulées à l’occasion de la commémoration du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme  (Magal) .  Le Colloque qui se tient  entre 22 et 26 Novembre 2014 à Dakar et à Touba a pour thème «Quel rôle pour le soufisme dans la Ummah islamique

I- Problématique du colloque

La Ummah islamique fait actuellement face à de multiples défis: sous-développement, scission doctrinale et idéologique, dégénérescence morale,  conflits armés, etc. Ce tableau projette un avenir incertain et  remet en question son destin, alors que l’Islam présente et représente, dans tous les aspects de la vie (spirituel,  moral, économique, social et politique) des enseignements qui peuvent garantir le bien être individuel et collectif dans les  communautés musulmanes et dans le monde du développement.

Dans un tel contexte, il s’avère nécessaire de revisiter le patrimoine de l’islam dans toutes ses composantes afin d’en extraire les éléments permettant à la Ummah de retrouver son rôle historique dans le monde contemporain. Aujourd’hui, les perspectives de réforme divergent autant sur le plan du diagnostic que sur la stratégie à adopter pour restaurer l’image exacte de l’Islam.

En réalité, le soufisme ou tasawwuf constitue, depuis le début de l’Islam, le système moral et spirituel qui prend en charge la partie de «l’ihsan», comme l’était le fiqh pour «l’islam» (pratiques cultuelles) et le tawhid  pour «l’iman». Il se fonde principalement sur l’éducation spirituelle, la purification de l’âme et est devenu une école distincte ayant ses figures, ses institutions et ses différentes expériences.

Certes, il y a dans toute tentative de réforme un consensus des savants musulmans sur la nécessité de se référer aux valeurs de l’Islam. Cependant, ces derniers divergent quant au rôle que doit jouer le soufisme. Dans ce sens,   il s’avère nécessaire de se pencher sur les fondements du soufisme, ses démarches et ses expériences fructueuses qui sont de nature à  disposer donner  au monde musulman contemporain des  pistes afin de résoudre ses problèmes et  lui donner sa véritable image: celle que l’expérience de Cheikh Ahmadou Bamba (R), fondateur du Mouridisme, a contribué à vulgariser à travers le monde.

C’est dans cette optique que le Comité Scientifique du colloque a choisi, pour cette deuxième édition, de soumettre la question suivante aux oulémas et chercheurs, afin qu’ils puissent déterminer les valeurs du soufisme dans le quotidien des musulmans au vu du contexte contemporain si agité. Ainsi, se demandera-t-on «quel rôle pour le soufisme dans la Ummah islamique?».

II- Objectifs du colloque

L’objectif général:

Contribuer à mettre en évidence et à rendre effectif le rôle du soufisme comme moteur de changement dans la vie de la Ummah islamique sous la lumière des défis contemporains auxquels elle est confrontée.

Les objectifs spécifiques

  • Faire un diagnostic de la situation de la Ummah islamique en vue d’identifier ses principaux problèmes et défis contemporains et futurs;
  • Revisiter l’essence du soufisme, ses valeurs et ses réalités;
  • Identifier le rôle à jouer par le soufisme dans la résolution des  problèmes de la Ummah: matérialisme débordant, divisions politiques et idéologiques, dépravation des mœurs, conflits armés, etc.
  • Fournir aux chercheurs l’opportunité d’échanger et de discuter sur les voies et moyens de traduire en réalité le rôle du soufisme dans les changements souhaités de la Ummah;
  • Revisiter les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba et des soufis sénégalais sur l’éducation, le travail, la culture et les valeurs de la paix, et de la solidarité, etc.

III- Axes du colloque

  1. Soufisme, développement spiritual et personnalité musulmane
  2. Pensées soufies et défis contemporains de la ummah
  3. Soufisme, culte de la paix et conflits dans la Ummah

IV- Organisation du colloque

  1. a) Participation

Le colloque regroupera environ 150 participants: Chercheurs, guides, étudiants, éducateurs.

Il est demandé à chaque chercheur intervenant de présenter une communication en arabe, en français ou en anglais, (entre 10 et 20 pages).

  1. b) Déroulement

Le colloque se déroulera durant cinq jours et en sessions plénières, selon 7 séquences majeures: 2 séances de cérémonies d’ouverture et de clôture  et  5 panels  dont chacun  comportera deux ou trois  communications suivies de discussions.

V-Résultats attendus

  • un diagnostic de la situation de la Ummah islamique est fait en vue de mettre en évidence ses principaux problèmes;
  • l’essence du soufisme, ses valeurs et ses réalités sont revisitées;
  • le rôle à jouer par le soufisme dans la résolution des problèmes de la Ummah est identifié;
  • des voies et moins de l’activation du rôle du soufisme dans la vie contemporaine de la Ummah sont déterminés;
  • les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba sur l’éducation, le travail et les valeurs de la paix et de solidarité sont mis en évidence;
  • les actes du colloque sont publiés sous forme d’un ouvrage.

VI-Informations complémentaires

– Date et lieu du colloque: du 22  au 26 Novembre 2014, (28 muharram- 03 Safar 1436) à Dakar (Hôtel King Fahd Palace) et à Touba (Résidence  Cheikh al Khadim en face de la grande Mosquée).

– Contact :   Par e-mail: forumdumagal@gmail.com

Related Posts

Facebook Comments