Uncategorized

Football-Ligue des Champions (1/4 aller) : Un Paris sublimé, remporte le choc face au Bayern (2-3)


XALIMANEWS-Pour ce quart de finale aller entre les 2 derniers clubs finalistes, le spectacle fut au rendez-vous. Au terme d’un match riche en émotions, Paris inflige au Bayern sa première défaite en Ligue des Champions sous l’ère Flick (2-3).

Ce choc entre les 2 finalistes, démarre sous la neige et les 2 equipes ne se font pas prier pour entamer le match sous les chapeaux de roue. Et des la 3e minute, Paris crée la sensation, en ouvrant le score par Mbappé sur passe de Neymar (3e, 0-1), juste après une tête sur le montant de Choupo Moting. Les bavarois, touchés dans leur orgueil se lancent â l’assaut des cages de Navas. À la 12ème minute, les protegés de Pochettino pensaient doubler le score, mais le but de Draxler est refusé pour hors jeu. Mais 16 minutes plus tard, Marquinhos aux avants postes, marque un but d’attaquant sur nouvelle passe de Neymar. Stupeur dans le camp bavarois. Le deuxième buteur parisien sort sur blessure trois minutes plus tard. Mais a force de pousser, les bavarois finissent par réduire la marque par Choupo Moting (37e, 1-2). Le PSG conserve son avance jusqu’à la mi-temps.

Le Bayern démarre cette seconde periode en se lançant tout se suite dans le camp parisien. Coman sonne la revolte mais c’est Paris qui s’offre la première opportunité par Neymar qui bute sur Neuer (51e). La réplique bavaroise ne se fait pas attendre, coup sur coup Navas s’interpose sur deux action d’Alaba et de Pavard (52e, 53e). La vague deferlante rouge se déploie, le PSG souffre et concède l’égalisation à la 60ème minute. Sur un coup franc, Kimmich dépose le ballon sur la tête de Thomas Müller (2-2). Le Bayern revient de loin. Paris a du mal à conserver le ballon, mais sur un contre rondement mené par Draxler, Di Maria adresse une passe à Mbappé , qui contrôle dans la surface, fixe les défenseurs adverses et ajuste Neuer pour son doublé (67e, 3-2). Les parisiens reprennent l’avantage, ce match devient fou. Les allemands réagissent dans la foulée par Choupo Moting, mais Navas est magique dans les buts franciliens. A la 70e, Moise Kean remplace Di Maria, passeur décisif sur le troisième but. Coman le bavarois le plus remuant, sème la zizanie dans la défense parisienne. Les minutes s’égrènent inexorablement pour les allemands qui veulent revenir au score. Les dernières minutes deviennent pesantes pour les français qui souffrent mais parviennent à remporter ce choc. Paris prend une bonne option en vue de la qualification,.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.