Uncategorized

Commission d’enquête : « C’est à dire qu’on met entre parenthèses la Justice » (Me Alassane Dioma Ndiaye)






Le gouvernement du Sénégal a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête indépendante sur les manifestations ainsi que les dégâts humains et matériels qui en ont découlé. Une décision que Me Alassane Dioma Ndiaye, droit-de-l’hommiste, ne partage pas du tout.

Me que pensez-vous de cette idée de mise en place d’une commission d’enquête ?

Pour nous c’est une surprise. Cette initiative nous surprend. Dans certains contextes, on peut aller vers ce genre de commission. Mais ça procède d’une volonté, en tout cas, d’un dialogue social qui aboutit à cela. Mais dans un état de droit qui fonctionne, quand il y a des infractions ou des morts qui ne sont pas naturels, qui interviennent dans des contextes que nous avons connus, c’est la justice qui doit faire son travail. Quand le procureur a connaissance d’une infraction quelconque, avec des certificats de genre de mort, avec des vidéos et autres, il appartient à la justice de procéder aux enquêtes adéquates. Et la justice est supposée être impartiale, équidistante. Donc aujourd’hui, quand on nous dit qu’on va créer une commission indépendante et impartiale, c’est à dire qu’on met entre parenthèses la Justice.
Le gouvernement du Sénégal a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête indépendante sur les manifestations ainsi que les dégâts humains et matériels qui en ont découlé. Une décision que Me Alassane Dioma Ndiaye, droit-de-l’hommiste, ne partage pas du tout.

Me que pensez-vous de cette idée de mise en place d’une commission d’enquête ?

Pour nous c’est une surprise. Cette initiative nous surprend. Dans certains contextes, on peut aller vers ce genre de commission. Mais ça procède d’une volonté, en tout cas, d’un dialogue social qui aboutit à cela. Mais dans un état de droit qui fonctionne, quand il y a des infractions ou des morts qui ne sont pas naturels, qui interviennent dans des contextes que nous avons connus, c’est la justice qui doit faire son travail. Quand le procureur a connaissance d’une infraction quelconque, avec des certificats de genre de mort, avec des vidéos et autres, il appartient à la justice de procéder aux enquêtes adéquates. Et la justice est supposée être impartiale, équidistante. Donc aujourd’hui, quand on nous dit qu’on va créer une commission indépendante et impartiale, c’est à dire qu’on met entre parenthèses la Justice.

Senegal7 avec Igfm





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.