Economie

Ministre de l’intérieur, Antoine Félix Diome rassure


Le ministre de l’Intérieur s’est prononcé sur les manifestations anti couvre-feu notées ce mercredi 06 janvier 2020 dans plusieurs artères de Dakar. M. Antoine Diome a tiré un bilan satisfaisant de cette première journée et note que pour l’essentiel il n’y avait pas grandes 

Dans plusieurs artères de Dakar. M. Antoine Diome a tiré un bilan satisfaisant de cette première journée et note que pour l’essentiel il n’y avait pas grandes difficultés. Il s’exprimait ce jeudi 07 janvier 2021 dans le cadre de l’initiative «Gouvernement face à la presse». le gouvernement a pour la troisième fois fait face à la presse en marge de l’initia- tive «gouvernement face à la presse». a cette occasion, le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, antoine félix diome a fait le bilan de la première nuit du couvre-feu ponctuée des manifestations de récalcitrants. le premier flic du pays a exprimé son satisfecit et affirme qu’il n’y avait pas eu de difficultés.selon lui, ces manifestationssont minimes, parce que, l’écrasante majorité des populations concernée par le couvre-feu a respecté les mesures.
« la décision a été prise sur recommandation du comité national de gestion des épidémies et sur cette base, elle vise la protection des
populations. c’est le lieu de noter que les sénégalais dans les régions de dakar et
de thiès ont observé la mesure. il y a eu quelques manifestations, mais après
quelques interventions, l’ordre a été rétabli. mais pour l’essentiel, il n’y a pas eu de
difficultés par rapport à l’application de la mesure », assure antoine diome.
Qui informe que des mesures d’allégements
seront prises pour certaines catégories socio-professionnelles. notamment les journalistes. « même lors des précédentes éditions, il n’y a
jamais eu de difficultés. ce sera le cas. J’ai eu des séances de travail avec des responsables de rédactions pour voir, en toute respons-
abilité, comment coordonner, mettre en œuvre pour permettre à certaines catégories socio-professionnelles d’exercer leur travail. mais
cela ne veut pas dire pour autant que les mesures ne seront pas respectées », précise-t-il.toutefois, le ministre de l’intérieur a tenu à rappeler que: « cette décision (couvre-feu, état d’urgence) a été prise par le comité de veille.
c’est le lieu de noter que les sénégalais vivant dans la région dakar et thiès ont observé la mesure. il y a eu quelques manifestations, mais l’ordre est revenu après les interventions des forces de l’ordre». a l’en croire, un dispositif de protection au service de la population pour éviter d’éventuelles émeutes.
Recommandations du ministre en ce qui concerne les déplacements vers l’aéroport, le ministre a émis des recommandations. « concernant les conditions de déplacement aux heures de couvre-feu comprises entre 21h00mn et 05h00mn, les passagers munis de leurs documents de voyage (passeport et billet d’avion) sont autorisés à prendre leurs vols. ils pourront, si nécessaire, utiliser les moyens de transport de l’aiBd disposant d’un macaron délivré par las, gestionnaire d’aéroport. Pour ce qui est des accompagnants,une seule personne est autorisée et cette dernière doit avoir par devers elle une copie du passeport et du titre de voyage du passager à accompagner. Quant aux travailleurs de l’aibd et aux personnels navigants, ils peuvent se suffire des cartes professionnelles et des badges délivrés par la haute autorité des aéroports du sénégal ».la tutelle n’a pas manqué de préciser que toutes les décisions sont prises de concert avec le personnel de santé.«on a eu des séances de travail pour voir comment certaines catégories professionnelles, comme la presse et d’autres secteurs,peuvent être protégées durant le couvre-feu. mais les réflexions se poursuivent. il y a d’autres actes qui seront pris, comme le port obligatoire du masque, l’organisation des réunions
publiques», conclut-il.

ADAMA FAYE DIRECT INFO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.