Politique Télévision

« Ce qui fait défaut dans l’engagement et la pratique politiques au Sénégal, c’est l’absence de militantisme »


D’après le leader de la coalition « Taxawou Sénégal », Khalifa Sall, il manque beaucoup de choses lorsqu’on parle d’engagement politique. 

 

« Ce qui fait défaut dans l’engagement et la pratique politiques au Sénégal, c’est l’absence de militantisme. » 

 

Profitant de la cérémonie d’inhumation du maire de Dalifort Idrissa Diallo, ce mardi, au cimetière de Yoff, Khalifa Sall a décrié cet état de fait. À l’en croire, le disparu incarnait parfaitement ce militantisme qu’il s’est toujours évertué à entretenir et à transmettre à la jeune génération. 

 

« On ne fait que de la politique, on n’est plus militant de quelque chose… Idrissa était militant du  développement », rappellera monsieur Sall…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.