Politique Texto

« Nous sommes très déçu de… Ils ne nous ont proposé rien de concret… Au moment où Mbour pleure ses fils nos irrespectueux responsables…  » (Fallou Sall, pdt du Conseil de la jeunesse).


Le président départemental du Conseil de la jeunesse de Mbour se dit outré par le comportement des autorités vis à vis de la jeunesse. Ce dernier n’a pas manqué de souligner les tares de cette politique et de ceux qui l’incarnent. Une sortie qui intervient après un Cdd qui a vu la participation de deux ministres de la République, celui de la jeunesse et celui de l’emploi et du patron de la Der. 

 

 » Sachez que le directeur de la DER est trop arrogant, dédaigneux, irrespectueux pour la jeunesse. Il doit être démis de ses fonctions et être audité. La Der doit être évaluée. 

Nous exigeons la publication des listes des bénéficiaires commune par commune ou département par département.

Aujourd’hui il est grand temps que l’État assume ses responsabilités et nous propose une véritable politique de jeunesse. Nous sollicitons avec toutes les forces vives de la nation, les assises de l’emploi des jeunes.

Monsieur le président, nous applaudissons des deux mains, mais ce n’est pas cette institution qui va régler le problème. 

Seule l’économie sociale et solidaire pourrait régler pas mal de choses, mais dommage que la ministre ne connaisse rien à ce ministère », peste Fallou Sall, le président du conseil départemental de la jeunesse.

 

 

« Mercredi passé le préfet avait convoqué un CDD transformé en meeting politique, une vraie bamboula. La jeunesse a été arnaquée, une véritable escroquerie intellectuelle. Au moment où Mbour pleure ses morts, nos irrespectueux responsables politiques en profitent pour montrer à Macky Sall qu’ils sont les voix les plus autorisées à Mbour.

Nous sommes très déçus du ministre de la jeunesse et du directeur de la DER, ils n’ont rien proposé de concret à la jeunesse de Mbour. Rien que des promesses fallacieuses.

Pourquoi le département n’est pas considéré pas nos gouvernants? De Senghor à Macky Sall, Mbour a été toujours reléguée au second plan.

Chers jeunes ne comptez pas sur ses soi-disant responsables pour vous en sortir, mais plutôt sur nos forces, notre courage, nos valeurs.

Vive Mbour, vive sa jeunesse!

D’après son discours d’ouverture, monsieur Saliou Samb a dit avoir amené la Der et les ministres aux jeunes, mais nous Conseil départemental de la jeunesse, prévenons le President de la République que ce dernier n’a jamais soutenu la jeunesse, plus particulièrement le Conseil départemental de la jeunesse. 

Aujourd’hui, il est en train d’être l’homme de la situation alors que tout cela n’est que de la fabulation, il n’y croit même pas. 

Le Conseil départemental de la jeunesse remercie madame la députée Sira Ndiaye d’avoir eu le courage d’être à côté de la jeunesse. Nous lui disons merci pour son excellent plaidoyer.

Le Conseil ose espérer qu’avec les nominations de Monsieur Mahmoud Saleh et monsieur Maguette Sène, la jeunesse va trouver enfin la lumière du développement… », a souligné Fallou Sall sur Dakaractu Mbour… 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.