Economie

Hommage à Iba Der Thiam : Une encyclopédie qui n'aura pas laissé sa nation, sans histoire…


Hommage à Iba Der Thiam : Une encyclopédie qui n'aura pas laissé sa nation, sans histoire...
Né le 26 février 1937 à Kaffrine, le Pr Iba Der Thiam est un homme politique sénégalais et un agrégé des universités. Il a fait partie du Comité scientifique de l‘UNESCO chargé de rédiger l`Histoire générale de l’Afrique. 

Ayant été ministre de l`Éducation nationale sous le régime du président Abdou Diouf, le Pr Iba Der Thiam a été également le secrétaire général de la Convention des démocrates et des patriotes/Garap-Gui, plus connu sous le nom de CDP/ Garap-Gui.

Il a été aussi député et vice-président de l’Assemblée nationale.
L’enseignant, homme politique et fondateur du CDP/Garap Gui a servi l’université même après sa retraite en 2003 et pendant des années durant. En plus des cours qu’il dispensait, il encadrait également des travaux de recherches grâce à sa qualité de pédagoque polyvalent. 
Ainsi, dans ses travaux universitaires, Iba Der Thiam a montré sa vraie facette d’historien et de professeur assoiffé de recherches.

On notera entre autres :

– La grève des cheminots du Sénégal de septembre 1938, Dakar, Université de Dakar, 1972, 2 vol. (272, 133 p.) (mémoire de maîtrise)

– (en collaboration avec Nadiour Ndiaye), Histoire du Sénégal et de l’Afrique, Dakar, Nouvelles éditions africaines, 1976

– Maba Diakhou Ba, almamy du Rip (Sénégal), Paris, ABC, 1977, 150 p.

– L’éducation civique dans les lycées et collèges, classe de 3e : le Sénégal et les institutions internationales, Nouvelles éditions africaines, 1979

– Géographie du Sénégal, Nouvelles éditions africaines, EDICEF, 1981

– L’évolution politique et syndicale du Sénégal colonial de 1840 à 1936, Paris, Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne, 1983, 9 vol. (5 179 p.) (thèse d’État)

– Le Sénégal dans la guerre 14-18 ou Le prix du combat pour l’égalité, Dakar, Nouvelles éditions africaines, 1992, 177 p. (ISBN 2723610608)

 – Les origines du mouvement syndical africain, 1790-1929, l’Harmattan, 1993, 287 p. (ISBN 2738405363).

Dans le cadre politique, Iba Der Thiam a été à l’origine de la Cap 21, qui aurait vu le regroupement de plusieurs partis. L’historien a été aussi un syndicaliste. Il a donc dirigé le syndicat unique de l’enseignement laïc du Sénégal (Suel) avant de devenir le dirigeant du syndicat des enseignants du Sénégal (Ses) après la fusion entre le Suel et Syndicat des professeurs africains au Sénégal (Spas) en 1969.

Iba Der Thiam fut aussi membre du Bureau national de l’Union des travailleurs du Sénégal (Unts).

Dans le domaine de la production, il a participé à la sortie de certains volumes de l’histoire générale du Sénégal.

Le premier est intitulé : Sénégal Ancien 3/ Période ancienne- Antiquité- Egyptologie ( Héritage matériel et immatériel des civilisations sénégambiennes.)

Le second Tome dans lequel l’historien s’est impliqué, est celui qui parle de :  » construction historique de l’espace du Sénégal- 11e et 16e siècle »

Le troisième intitulé : histoire du Sénégal, du 10e au 20e siècle: le fer du Numu, la terre des Lamanes, le glaive des rois et le sceau des marabouts »

Le quatrième tome parle de l’intervalle 1817-1914 où sont developpés des thèmes sur : les années d’épreuves, de luttes armées, de renouveau religieux et culturel, de refus de la domination et de consolidation du pouvoir colonial » et un cinquième tome, toujours dans le but de faire connaître l’histoire telle qu’elle doit être considérée.

Iba Der Thiam a même été contesté par certains descendants d’érudits et accusé d’avoir falsifié l’histoire.

Ainsi, ses prises de position sur les questions d’ordre national suscitent tantôt l’admiration, tantôt la polémique. Une probabilité car, dans le monde politique comme scientifique, les acteurs sont rarement d’accord.

Sur ce sujet d’écriture ou de réécriture de l’histoire générale du Sénégal, l’historien avait même tenu à donner un aperçu de la justification sur la pertinence des 5 oeuvres, même s’il y’a parfois quelques incompréhensions de part et d’autre…


www.dakaractu.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.