Economie

les travailleurs s’insurgent contre les violences verbales et sanctions de leur direction


Les travailleurs des Grands Moulins de Dakar, organisés dans le cadre de l’Intersyndicale CNTS/UNSAS, s’insurgent contre les agissements qu’ils qualifient de réactionnaires de la direction générale à l’encontre des délégués du personnel et de tous les travailleurs grévistes en général. Ils dénoncent les violences verbales et sanctions de la part de la direction de leur entreprise. 

Dans un communiqué parvenu à PressAfrik, le collectif des délégués du personnel constate que depuis la reprise suite à leur grève déclenchée après expiration de leur préavis, « les travailleurs continuent de subir des violences verbales et des sanctions de la part de la direction des grands Moulins de Dakar ».

Ainsi, ses membres observent plusieurs péripéties. « Tous les travailleurs grévistes qui étaient nommés chef de bord des cars de transport du personnel ont été demis de leur fonction; un délégué, représentant du personnel dignement élu, est interdit d’accès à son poste de travail, et remplacé par un autre délégué choisi parmi les non-grévistes », déplorent-ils.

 Les membres des syndicats « dans leur écrasante majorité, se dressent contre ces manœuvres déloyales et restent déterminés à exercer leur droit de grève conformément à la Constitution et aux dispositions de l’article L 273 du Code  du travail», informe la même source. 

Le communiqué de rappeler que, «  le Directeur des Ressources Humaines a fait recours à la main d’œuvre journalière par l’entremise des agences d’intérim pour parer à la grève, au mépris des dispositions de l’article 12 du décret 2009-412  du 23 décembre 2009 interdisant formellement le recours à des travailleurs temporaires pour suppléer des travailleurs en grève licite». 

Avant d’interpeller le gouvernement sur sa responsabilité de veiller au respect des dispositions règlementaires relative au droit des travailleurs par la direction des Grands Moulins de Dakar et de l’inviter à se préoccuper du rétablissement de la paix sociale au sein de cette entreprise. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.