Internationnal Religion

Les grosses prises de la police durant le Magal


Dans l’opération « Magal ak Karangué » la police sénégalaise a fait plusieurs prises de nature diverse lors du pèlerinage de Touba.  Drogue, vol, ivresse, faux billets… sont les délits que cette opération a permis de stopper. La police nationale a mis la main sur 558 personnes au total. Mobilisant 2093 policiers, 83 véhicules et […]

Dans l’opération « Magal ak Karangué » la police sénégalaise a fait plusieurs prises de nature diverse lors du pèlerinage de Touba.  Drogue, vol, ivresse, faux billets… sont les délits que cette opération a permis de stopper. La police nationale a mis la main sur 558 personnes au total.

Mobilisant 2093 policiers, 83 véhicules et 20 motos,  cela a permis de couvrir les zones de Touba, de Mbacké et de Diourbel.

Dans un communiqué de la police nationale, on peut lire : « L’opération a été axée principalement sur deux piliers. Il s’agissait d’une part, de lutter contre la délinquance par la création de postes avancés pour rapprocher la police des fidèles et la mise en place de systèmes de patrouilles permettant de mieux investir les zones criminogènes et d’autre part, de réguler la circulation en privilégiant la fluidité, en interdisant aux véhicules hippomobiles d’emprunter les voies goudronnées et en créant une zone piétonne tout autour de la grande mosquée. À cela s’ajoute une forte présence policière au niveau des ronds-points, intersections et carrefours pour faciliter la mobilité et la mise en place de services d’ordre au niveau des domiciles des autorités religieuses ».

Le Magal ayant eu lieu dans des conditions spéciales à cause de la pandémie de la Covid 19, les fidèles mourides ont été invités à respecter les mesures barrières. Le port de masque était obligatoire pour cette 126e édition du Magal de Touba. Mais certains pèlerins ont ignoré cette injonction. Ils sont plus de 45 à avoir été arrêtés pour non-respect du port de masque. Mais les contrôles d’identité ont été au cœur de cette   opération. Plus de 157 personnes ont été prises dans les nasses de la police pour absence de pièce justificative  de leur identité. Tandis que 32 personnes ont été arrêtées pour les infractions de détention, usage, offre et cession de chanvre indien.

D’autres faits

39 personnes ont été arrêtées pour détention et usage de produits cellulosiques 20 personnes ont été arrêtées pour vagabondage, 47 pour ivresse publique manifeste, 26 pour vol, flagrants délits de vol, 4 pour tentative de vol, 1 pour viol sur mineure, 1 pour délit de fuite, 1 pour détention de faux billet de banque, 16 pour jeu de hasard, 22 pour rixe sur la voie publique, 2 pour abus de confiance, 1 pour escroquerie au visa, 2 pour coups et blessures volontaires, 19 pour nécessité d’enquête, 2 pour violence à ascendant, 2 pour homicide involontaire par accident de la circulation routière, 13 pour détention d’objet de provenance douteuse, 4 pour rébellion et outrage à agent, (02) pour usurpation de fonction.

Par ailleurs, les opérations menées par la police ont permis de saisir 8,790 kilogrammes de chanvre indien. En sus, 419 pièces ont été saisies, 21 véhicules mis en fourrière et 109 motos immobilisées. Pour ce qui est des accidents de la circulation, la police en a dénombré 42 dont 11 corporels, 28 dégâts matériels et 3 mortels.

Source : https://letemoin.sn/les-grosses-prises-de-la-polic…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.