Uncategorized

En exil au Sénégal, Chérif Mohamed Abdallah Haidara tire sur Alpha Condé et appelle à voter Cellou Dalein Diallo.


Les Guinéens sont attendus aux urnes le 18 octobre prochain. Une élection présidentielle à laquelle participera Alpha Condé, malgré l’opposition du Front national de défense de la Constitution. Pour s’être insurgé contre cette troisième candidature, Chérif Mohamed Abdallah Haidara s’est mis à dos le régime. 

Le président du Groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) affirme avoir fait l’objet d’un complot pour le faire arrêter. Ayant eu écho de ce qui se tramait contre lui, il dit avoir quitté la Guinée Conakry, avec sa famille. Installé au Sénégal depuis janvier dernier, il continue la lutte contre Alpha Condé et son pouvoir.

Au micro de Dakaractu, l’homme qui ne semble avoir rien perdu de sa verve, qualifie l’actuel chef de l’exécutif de tous les noms d’oiseau. Pour cet opérateur économique, Alpha Condé n’est plus l’homme de la situation et n’est plus en mesure de tenir les rênes du pays. Pour le faire partir, Chérif Mohamed Abdallah Haidara affirme que rien n’est de trop. « On va se battre dans la rue et dans les urnes », assure l’opposant guinéen qui fait entorse au mot d’ordre du FNDC auquel il appartient pour soutenir Cellou Dalein Diallo.

À travers ses attaques, ne risque-t-il pas de mettre Dakar dans une position inconfortable par rapport à Conakry ? Il répond être dans un État démocratique et qu’il ne fait rien d’illégal.

De toutes les façons, Chérif Mohamed Abdallah Haidara affirme être prêt à quitter le Sénégal pour ses convictions. Ce qui ne risque pas d’arriver, espère-t-il d’autant plus qu’il a toujours soutenu le Sénégal et milite pour qu’ « aucun petit politicien  ne divise les deux peuples ».



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.