Télévision

Mohamed Aïdara (16 ans) crée un robot « Anticovid » qu’il dédie au Président Macky Sall, aux acteurs de la santé et aux forces de l’ordre.


Élève en classe de seconde S au Lycée Coumba Diack Guèye de Khombole, Mohamed Rassoul Aïdara (16 ans) a créé un robot « anticovid ».

Selon le jeune Khombolois, le robot est fait à 99% à base de carton et le reste est constitué de plastique et de métaux recyclés.
« Toute la fonctionnalité de l’engin repose sur ce carton de forme rectangulaire qui constitue le corps, les bras et la tête sont faits en forme pyramidale. À l’intérieur se trouve un baffle alimenté par une carte mémoire connectée via Bluetooth », résume-t-il.
Ce jeune expert souhaitait mettre en œuvre un robot sophistiqué et mobile à l’aide d’une télécommande, « mais les matériaux manquaient ».
En effet, ce prototype qui permet de sensibiliser à travers le son et la distribution de gel est rechargeable et fonctionne aussi avec des batteries. L’adolescent a fait ses études primaires chez son oncle à Dakar aux Parcelles Assainies avant de revenir à Khombole.
Son principal rêve était non pas de créer un robot mais une voiture : « le problème, c’est que je manquais d’expérience et je n’avais pas de matériel adéquat. Mais j’ai quand même essayé d’en  faire une avec du carton et j’ai même installé du courant pour qu’elle soit manipulable à l’aide d’une télécommande ». 

L’ambition de Mouhamed Rassoul Aïdara c’est de se perfectionner dans le secteur des technologies, après son baccalauréat.

Il souhaite continuer ses études dans une école de formation qui répond à ses ambitions d’être un expert en la matière. « Il me reste d’autres réalisations, je ne pense pas m’en arrêter là.  D’ailleurs, je pense créer un drone, qui fonctionne avec de l’énergie solaire », a-t-il confié.

Le jeune a rencontré beaucoup de soucis pour mettre sur pied son robot, il s’est débrouillé avec les moyens du bord. C’est dans ce sens qu’il appelle les autorités étatiques à le soutenir pour qu’il réalise ses rêves, et créer une marque internationale.

Cependant, il dédie sa réalisation au Président Macky Sall, aux acteurs de la santé et aux forces de l’ordre, une façon pour lui de leur rendre hommage pour leur engagement dans la lutte contre la covid19. En plus de la robotique, Mouhamed travaille sur un livre intitulé « l’obscurantisme », qu’il pense éditer sous peu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.