Uncategorized

Lab de 4P International et La Netscouade évaluent la fiabilité des données sur la Covid-19.


Ces derniers se sont associés pour analyser la communication digitale des gouvernants des 10 pays d’Afrique les plus atteints par la pandémie du nouveau coronavirus. Dans des clips mis en ligne, les réseaux sociaux sont utilisés en tant qu’outils développés dans la communication publique en temps de crise sanitaire.

Les autorités du Sénégal, de l’Afrique du Sud et de la Côte d’Ivoire sont les plus performantes dans ce domaine, si l’on en croit l’étude intitulée « Covid-19 et gouvernements d’Afrique Index de communication digitale Juin 2020 ». Le Nigeria, le Maroc et le Ghana, arrivent respectivement 4ème, 5ème et 6ème au classement avec 25, 23,5 et 23 points.

« Au Nigeria comme au Ghana, c’est dès la mise en place de l’écosystème des comptes que la différence avec les pays du Top 3 se fait ressentir », nous apprend le rapport. Mis à jour peu avant le déclenchement de la crise, renseigne-t-il, il est à noter que l’ensemble des comptes officiels de ces deux pays sont certifiés sur les différentes plateformes, permettant une identification plus aisée de la part des internautes nigérians et ghanéens.

« Parmi ces trois pays, les comptes du Ministère de la santé du Maroc multiplient les interactions avec leurs abonnés », ont constaté Lab de 4P International et La Netscouade. Les internautes nigérians, marocains et ghanéens peuvent trouver sur les comptes sociaux de ces trois pays des informations fiables et régulières quant à l’évolution de la pandémie entre les frontières nationales et des messages de sensibilisation.

Le format vidéo est utilisé par le Président du Ghana Nana Akufo-Addo, dont les propos sont à la fois sous-titrés et retranscrits en langage des signes.



Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.