Uncategorized

Tests au Covd-19 : L’Institut Pasteur engrange 2 milliards, l’Iressef se contente de son expertise !


Pasteur


L’Administrateur de l’Institut Pasteur de Dakar, Dr Amadou Alpha Sall a révélé dans les colonnes de nos confrères de Dakaractu que 32.723 prélèvements ont été examinés à l’Institut Pasteur depuis le 26 février, le coût global affiche 1 636 150 000 francs. Mais s’agissant de l’ l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef), l’on présume qu’il n’avancera pas de montant qu’il aurait engrangé sur les tests de dépistage du Covid-19.Puisqu’il a été systématiquement snobé par le Ministère de la Santé et de l’Action Sociale. Malheureusement.

L’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef) appartient au sénégal et à l’Afrique.Il porte les empreintes d’un scientifique hors norme à la renommée internationale. Il s’agit du Professeur Souleymane Mboup.

Il compte parmi les chercheurs les plus connus à travers le monde. Le professeur Souleymane Mboup doit sa notoriété à une découverte faite en 1985.

Cette année-là, alors que ses pairs américains et européens étudient sans relâche dans des laboratoires très sophistiqués le virus du sida (VIH), découvert quelques années auparavant, à Dakar, le scientifique sénégalais, seul entre les quatre murs d’un petit local sous-équipé du centre hospitalier universitaire Aristide-Le-Dantec, observe consciencieusement des prélèvements provenant de prostituées atteintes d’infections sexuellement transmissibles.

À 34 ans, il identifie ainsi un virus du sida différent de celui connu jusqu’alors. C’est le VIH-2.L’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (Iressef) qui se trouve à Diamniadio travaille à promouvoir la recherche pour combattre certaines pandémies comme le virus Ebola, Zika le paludisme, le cancer, la tuberculose, le Vih.

Il est donc incompréhensible qu’avec la survenance du Covid-19 que le monopole des tests de dépistage soit confié à l’Institut Pasteur qui engrange aujourd’hui environs 2 milliards de FCFA en guise tests au Coronavirus là où l’Iressef ne peut avancer aucun montant.

Car, il a fallu une forte pression de l’opinion exercée sur le Ministre de la Santé et de l’Action Sociale pour qu’enfin l’Iressef soit associée à ces tests. Encore que cette pression n’aura même pas permis de l’impliquer implicitement dans le processus.

Pr Coumba Touré Kane de l’Iressef a défendu becs et ongles l’iressef et les autres laboratoires du pays mais en vain.Ce qui importait le plus pour l’Iressef, c’est moins engranger des milliards que de mettre son expertise au service de son pays et de l’Afrique.

Assane SEYE-Senegal7





Source link

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.