Uncategorized

Deux complices présumés de la fuite de Carlos Ghosn arrêtés aux Etats-Unis


Carlos Ghosn, à Beyrouth, le 14 janvier 2020.
Carlos Ghosn, à Beyrouth, le 14 janvier 2020. Mohamed Azakir / REUTERS

Les autorités américaines ont arrêté, à la demande de la justice japonaise, deux hommes soupçonnés d’avoir participé à la fuite du Japon de Carlos Ghosn. Michael Taylor, 59 ans, ancien membre des forces spéciales américaines, et son fils, Peter Taylor, 27 ans, ont été arrêtés mercredi matin à Harvard, dans le Massachusetts, et devraient comparaître par visioconférence devant un juge fédéral de Worcester, dans cet Etat.

Mandat d’arrêt contre George-Antoine Zayek

Michael Taylor s’est rendu au Japon à bord d’un jet privé en provenance des Emirats arabes unis accompagné de George-Antoine Zayek. Les deux hommes ont apporté avec eux deux grandes boîtes, en prétendant être des musiciens transportant du matériel audio. Ils ont ensuite aidé Ghosn à s’échapper vers l’aéroport en le cachant dans l’une des boîtes. Les autorités japonaises avaient également émis un mandat d’arrêt contre Zayek

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Les secrets bien gardés de l’évasion japonaise de Carlos Ghosn

A Istanbul, un tribunal a finalisé l’acte d’accusation contre quatre pilotes, un employé de la compagnie aérienne MNG et deux hôtesses de l’air, accusés d’avoir aidé Carlos Ghosn à s’échapper du Japon vers le Liban via la Turquie. La date de leur procès est fixée au 3 juillet.

Carlos Ghosn, ancien PDG de Renault et Nissan, se trouve au Liban après avoir fui le Japon à la fin décembre, où il devait être jugé pour des malversations financières, qu’il dément.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’empire souterrain de Carlos Ghosn

Le Monde avec AFP, AP et Reuters

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.