Internationnal Religion

Un tailleur, sur le point de prendre une 2e femme, se donne la mort


Cheikh F., tailleur, s’est donné la mort par pendaison après une scène de ménage qui l’a opposé à sa femme. Les faits ont lieu, hier, à 5 heures du matin, à Yeumbeul Bène Baraque. Le défunt devait se marier, aujourd’hui, avec une fille résidant à Touba. Sa première épouse, informée des intentions de son mari, lui fait des scènes de ménage et le réprimande violemment.

« Tu ne te soucies point du bien-être de la famille. Comment peux-tu songer à prendre une deuxième épouse alors que tu vis encore au domicile de tes parents. Tu ferais mieux de te préoccuper de l’avenir de tes trois enfants, mais surtout penser à acquérir un toit pour eux, au lieu de convoler en secondes noces », lui aurait reproché son épouse.

Très touché par les propos de sa femme, il garde son calme pour éviter de commettre l’irréparable. Vers 5 h du matin, il se réveille, quitte la chambre conjugale, fait ses ablutions, sacrifie à la prière de l’aube, retourne dans sa chambre, en sort de nouveau et rentre dans une autre chambre où il se donne la mort par pendaison à l’aide d’un câble électrique.

L’autopsie, d’après seneweb, révèle une mort par asphyxie mécanique suite à une pendaison. Une enquête est ouverte par la police.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.